Source : OMEDIT IdF / CRMRV IdF

Le masque de protection est destiné à protéger celui qui le porte contre l’inhalation de goutelettes et de particules en suspension. Les masques FFP filtrent entre 80 et 99% des aérosols selon le type.

Le masque chirurgical est destiné à éviter la projection vers l’entourage des gouttelettes du porteur. Il protège également celui qui le porte contre les émissions des personnes en vis-à-vis. De la même manière, le type I à IIR garantit une efficacité de filtration de 95 à 98%

Dans les 2 cas, il convient de vérifier les normes auxquelles est soumis la fabrication : le tableau ci-dessous permet de s’y retrouver.

Il convient enfin, lors de l’utilisation, de prendre toute mesure pour avoir un protection individuelle optimale en mettant le masque de manière adaptée.

Encore plus de renseignements : http://guide.medicalexpo.com/fr/bien-choisir-un-masque-de-protection-respiratoire/